Soitec — Wikipédia

Actualités emploi
Soitec — Wikipédia

Les clés du succès, selon André-Jacques Auberton-Hervé

Selon André-Jacques Auberton-Hervé (Wikipedia), élaborer les outils adéquats visant à soutenir ses entreprises les plus performantes est une nécessité pour l'Europe si elle entend concurrencer la Chine et les Etats-Unis. Pour partager son expérience, le chef d'entreprise a publié il y a quelques mois un manifeste intitulé "De l'audace !". Résolument tourné vers l'avenir, il applaudit la révolution 4.0 et les avancées technologiques qui vont avec. André-Jacques Auberton-Hervé a commencé tout en bas pour développer une société de référence dans le domaine des composants électroniques. Il sait à quel point les marchés financiers sont importants.

Une grande voix de l'innovation

L'énergie solaire et l'éclairage LED sont des domaines dans lesquels Soitec a aussi développé une expertise. Tablettes, objets connectés et téléphones portables marchent tous avec les composants fabriqués par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé. Vous n'ignorez peut-être pas que si vous pouvez vous servir de votre smartphone, c'est en partie grâce à une technologie made in France ? S'il est une figure de l'innovation française, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé.

André-Jacques Auberton-Hervé a largement participé à la réputation de la technologie grenobloise. Que ce soit pour les semi-conducteurs ou pour d'autres activités, la clientèle de l'entrepreneur est dispersée partout dans le monde, par exemple en Arabie saoudite et aux Etats-Unis. Entreprise grenobloise, Soitec s’exporte rapidement et affiche de cette manière un chiffre d’affaires de 372 millions d’euros en 2006. André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de résister à ses concurrents en introduisant Soitec en bourse dès 1999.

Un étudiant au parcours remarquable

André-Jacques Auberton-Hervé naît au mois de novembre 1961, passe l'ensemble de sa scolarité en France et obtient son bac à 16 ans. Dans le courant des années 80, à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et prend part à des conférences internationales dans les deux domaines qui l'enthousiasment : les semi-conducteurs et le silicium. Il est convaincu très tôt de l’importance de l'innovation technologique.